Florine Chevallier

 

 

 

 

 

 

 

 

Née en 1983 à Die, et élevée à la clairette, et au picodon, elle découvre le théâtre au lycée, avec un premier rôle” masculin ” dans le voyage de monsieur Perrichon de Labiche!
Elle intègre une association de théâtre (Le TAUST) grâce à laquelle elle découvre le café théâtre, le conte et surtout l’improvisation!
fin 2009 elle débarque à Grenoble, et découvre différentes troupes d’impro.
Désormais libraire comblée, elle découvre alors que la basse cour (café théâtre associatif de Grenoble) propose des cours de “théâtre humour” et elle se découvre elle même
Elle écrit donc ses premiers sketchs, et joue pour la première fois en juin 2017 à la basse cour.
Elle prend la scène comme un moyen d’expression et un défouloir thérapeutique, et elle a pleins de choses à dire à travers ses sketchs !!!

voici une petite interview de tous les artistes et nous commençons par la pétillante Florine Chevallier :

“Alors comment je suis venu au théâtre?
j’ai commencé à faire du théâtre au lycée, avec de simples pièces puis j’ai intégré une association de théâtre à la fac à Montpellier qui proposait différents ateliers (Le TAUST): j’ai testé le conte, le café théâtre, l’improvisation, mais toujours comme une activité “extra scolaire” en plus de mes études, mais jamais dans le but de faire un métier lié au théâtre !
j’ai écumé les cours amateurs dans toutes villes ou j’ai habité jusqu’à Grenoble ou après plusieurs années d’impro je découvre que la basse cour propose des cours de théâtre humour! ça me plait tout de suite et j’écris des sketchs depuis un an!

Pour le tremplin, c’est Mickaël Bieche, qui m’en a parlé et j’envoie ma vidéo sans penser être retenu!
je vois ça comme un défis pour avancer dans l’écriture et faire rire un public inconnu!
Comme je débute , j’ai besoin de jouer devant du public souvent pour tester mes vannes et c’est aussi l’occasion de rencontrer d’autres humoristes!

Pour moi c’était vraiment une super expérience, comme c’est mon premier tremplin je n’ai pas d’éléments de comparaison mais j’ai beaucoup apprécié l’accueil chaleureux de toute l’équipe! Et puis c’est très intéressant de découvrir les univers des autres humoristes, d’écouter ce qui marche, j’aurai aimé rester lendemain pour mieux échanger mais je pouvais pas. Ce qui est sûr c’est que ça me donne envie de recommencer!!

Mon actualité pour l’instant est d’avancer dans l’écriture de mon premier spectacle tout en gérant mon job de libraire très prenant en fin d’année! je me suis fixée comme objectif d’avoir 1h de spectacle écrit d’ici le mois de juin!
je compte bien faire des scènes ouvertes sur Grenoble ou ailleurs pour avancer et tester mes sketchs au fur et à mesure! “