Noelie

Mon Surnom : Poulette ou Nono
Mon Parcours théâtral : 12 ans et 1/2 de théâtre : j’ai commencé dès la naissance avec des spectateurs merveilleux … mes parents. Et puis à 7 ans, j’en avais un peu marre d’avoir un si petit public. Je me suis donc inscrite à l’association théâtrale « Il était une fois » à Villefontaine et j’y suis resté 5 ans … avant d’aller vers de nouveaux horizons avec Impro & Co ! J’ai fait aussi 3 matchs d’impro et 1 stage de théâtre.

Mon Meilleur souvenir d’impro ou de théâtre : Euh … Je n’arrive pas à choisir. Tous mes souvenirs de théâtre sont géniaux, et j’avais autant d’enthousiasme et d’excitation pour chaque représentations ou match d’impros !
Mon Pire souvenir d’impro ou de théâtre : C’était une répétition qui m’est paru très longue car on était plus de vingt acteurs, et que je ne la trouvais pas très bien jouée parce que certains venaient d’avoir les textes.
Mes mots préférés : J’aime beaucoup l’insulte « Crotte de chouquette » et l’expression « Purée de pois chiche au camembert à l’envers » ; ces paroles sont douces et sucrée comme le miel, légère comme le parfum des fleurs et belles comme le plus grand des cœurs.
Le mot que vous détestez : ziofkloumuikarkiakiazibd parce que ce n’est pas très poétique comme mot et je n’aime pas les mots qui n’ont pas de vraie valeur poétique (en vérité je n’avais pas d’inspiration …)
Mon principal défaut : je suis perfectionniste. La preuve, j’ai passé 4 heures à remplir ce questionnaire !
Mon Signe particulier : certains disent que je suis folle, voire complètement cinglée et d’autres me trouvent trop sage … A vous de choisir.
Mes passions : J’en ai tellement … Si je les écrivais toutes, il y aurait des pages et des pages ! Pour faire court, ma passion, c’est la vie !
Ma devise /Mon extrait préféré /Ma phrase type : Fais de ta vie un rêve et d’un rêve une réalité.

Mon héros dans la fiction ou dans l’histoire : Nelson Mandela

Mon héroïne dans la fiction ou dans l’histoire : Moi. OK, je ne suis pas encore une héroïne dans l’Histoire mais je le serai, c’est sûr et certain.
Ce que je déteste par-dessus tout : les huîtres
Le don de la nature que je voudrais avoir : Voler ça me plairait bien. A condition que je sois la seule à pouvoir le faire parce que sinon il n’y a plus aucun intérêt.

Noelie

Noelie